v75.xiti.com

05/04/2018

LE FUTUR C'ETAIT MIEUX AVANT ...

asie

    

 

 

 

Le futur c’était mieux avant.

Quand on imaginait l’avenir avec du carton-pâte et des lumières clignotantes. Quand les explosions atomiques donnaient naissance à d’improbables créatures radioactives.

Quand les robots ou les extra-terrestre reprenaient en main une planète peuplée de hippies et de communistes.

Mais la vision la plus réjouissante de l’avenir reste sans conteste le futur post-apocalyptique.

A l’origine de cette belle évocation, il y a bien sûr un petit cataclysme nucléaire et des bouleversements géopolitiques.

On retrouve cette trame initiale dans un film comme « 2019 après la chute de New York » où le gouvernement américain s’est délocalisé en Arctique et où New York est occupée par des cavaliers fascistes en tenue d’escrimeurs gothiques.

Dans cette version cheap du post nuke, notre héros, coiffé d’un bandana, doit simplement sauver l’humanité en retrouvant la dernière femme fertile qui pionce tranquillement depuis des années dans un caisson en plexiglas !  

Et dire qu’une poignée d’écologistes veut nous priver de ce futur apocalyptique dont le cinéma nous a jadis donné un avant goût.

Devrions-nous dire adieu à une vie en plein air où nous pourrions nous entretuer joyeusement pour quelques litres d’essence ?

Allons nous renoncer aux longues promenades dans le désert enveloppé par la douceur rassurante générée par les gaz à effet de serre ?

Heureusement non, Shell, Exxon et d’autres bienfaiteurs de l’humanité nous en préservent.

Malgré tout, il faudra patienter pour l’apocalypse et l’avenir s’annonce très chiant avec des applications pour descendre les poubelles et des tupperwarres biométriques.

Définitivement, le futur c’était mieux avant !!!    

 

Auteur d'une descendance directe : Fabien Jujan

10:48 Écrit par Polycarpe | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.